Récit de voyage/Une Crète buissonnière

***n'oubliez pas de réserver votre séjour en Crête!!

Les routes sauvages de la Crète et ses vieux monastères.

  • L'Ouest authentique
  • La plage déserte de Falassarna
  • Le Sud brûlant
  • La route des monastères

 

Dans un temps,pas si lointain,la Crète était une île de paysans enracinés dans leurs montagnes,riche d'huile et de vin,frugalement traditionnelle.Il a suffi d'une décennie[sous l'impulsion,notamment au regime des colonnels,avant le retour à la démocratie],pour que les villageois,quittent leurs oliveraies et descendent faire  frire à la chaîne dans les stations touristiques.La Crète reste une destination superbe.Mais le tourisme désormais,en est la seule industrie.Il faut donc ruser si vous voulez vraiment la découvrir.Il n'y a pas une Crète,mais plusiers.La côte nord,entre Bali et Malia,est décevante et bétonnée.C'est là que se concentrent les plus lourdes infrastructures touristiques.

Une Crète forestière,conviviale et paisible

Le port de Rethymnon  se souvient d'avoir été sous la domination des Vénitiens.Il était à cette époque la troisième ville de l'île,surnommée la Nouvelle Athènes [photo]

L'Est de part et d'autre de la baie de Mirambelou,sous le massif de Lassithi,est superbe,et légitimement fréquenté.D'Elounda,aux palmiers de Vai,en n'oubliant pas de bifurquer à gauche [à l'entrée de Sfaka],vers le délicieux havre de Mochlos,le rivage est somptueux,la montagne plonge dans la mer avec le soir,des reflets roses sur la pierre blanche.L'Ouest au-delà de Rethymnon et de La Canée,,c'est la Crète la plus authentique,riche en sources,en forêts,moins équipée,conviviale et paisible.Si vous aimez les bouts du monde,dépassez Kissamos,poussez jusqu'à Phalassarna,immense plage solitaire et grandiose,et suivez la falaise,en direction d'Amigdalokefali.Cette Crète là,n'est pas sur les catalogues touristiques.Vous y reviendrez!Et vous découvrirez à Spilia,village miniscule derrière Kolimbari,la plus belle fontaine de l'île,qui flanque avec ses Amours et ses Lions de Venise,le ''Kafeneion'',le bistrot sous les platanes.

 

Le monastère de Preveli,près de Rethymnon.Dans cette Crète verte et forestière, riche en sources, qui'il faut découvrir au printemps.

 

Comme bien des îles,c'est une montagne

Les belles plages de la petite île de Gavdos,sur la côté sud-ouest,qui fut longtemps un repaire de pirates

Le Sud,c'est encore un autre monde.Sec,parfois subdésertique,au point que le sable brûle,à peine rafraîchi par la mer de Libye.Avec des oasis charmantes, et agoraphobes,dont Loutro,village coincé entre la montagne et l'eau,est l'exquis prototype.Avec ses oliviers gris vert,ses touffes d'ébène,et ses quelques maisons au ras de l'eau.Le soir,le Notos,la brise,vous console des brûlures du jour.Même à côté de Matala,trop envahie,des refuges abondent,à commencer par la plage de Komos où l'on bronze,nu et tranquille,sur un site minoen.Et surtout,n'oubliez pas que la Crète,comme presque toutes les îles,est une montagne.Quand vous êtes las de la foule vacancière,obéissez au réflexe qui sauve,celui des Crétois eux mêmes face à leurs envahisseurs vénitiens ou turcs:montez,Derrière La Canée,,la petite ville de Therisso à Meskla ,vous donnera le plus suave des vertiges.Et si le sable gris de Ierapetra vous semble un peu fade,vous grimperez vers Kalamafka et Males,vers les pitons d'où la vue coupe le souffle,et où patientent les ânes...La Crète est grande,n'en faites pas le tour en deux semaines.Surtout,n'évitez pas l'unique et sublime Musée archéologique d'Héraklion[mais visitez le l'après midi,à l'heure de la sieste,quand les groupes ont déserté les lieux].Le soir,vous parcourez Knossos,le palais de Minos librement reconstitué pas Sir Arthur Evans,et dont les descendants ont dù conseiller Disney!Mais,n'omettez pas d'autres sites minoens que nul n'a mis en scène et où les pierres parlent d'elles-memes:Ceux de Phaistos et Kato Zakros comptent certainement parmi les plus beaux.

 

Trekking à l'ombre des gorges de Samaria

Avec 16 kilomètres,la gorge de Samaria est la plus longue d'Europe.Il faut 4 ou 5 heures pour la parcourir à pied.

Vous ne vous privez pas des excursions patentées:une promenade en bateau à Spinalonga,et la descente à pied des gorges de Samaria,il faut marcher quatre ou cinq heures,mais à l'ombre dont ''les portes de fer'',après la fraicheur et les cascades,ouvrent soudain sur la mer.Vous ne manquerez pas non plus les fresques de Kritsa[monastère],la grotte de l'Ida où Zeus en personne fut sauvé de la gloutonerie paternelle.

 

Des monastères perchés en nids d'aigles

Pour ma part,je vous suggererai un  tour de Crète,qui n'exclut aucune de ces merveilles mais qui vous mène,tout droit à l'essentiel.Suivez la route des monastères des nids d'aigle,des refuges dans lesquels les Crétois ont toujours farouchement préservé leur identité,contre l'éternel occupant ottoman.Ce sont les principaux lieux de memoire.Mais ce sont également les plus beaux,Arkadi en retrait de Rethymnon,dont les assiégés mirent le feu aux poudres plutôt que de se rendre aux Ottomans.Gouverneto sur la presqu'île d'Akrotiri,dont les moines se battirent contre les pirates.Gonia près de Kolymbari[La Canée],dans les murailles,duquel se ficha le premier boulet turc.Chryssoskalitissa au sud-ouest,juché seul face à la mer,sur le site d'un des premiers phares qui se dotèrent les Méditerrannéns.Moni Preveli,au mitan de la côte sud,aimable et marin.Certes la liste est longue.Mais j'en extrairai pour finir le monastère de Faneromeni,qui n'est peut être pas le plus beau,mais d'où la vue,sur la baie de Mirambelou,est véritablement inouie.Un chemin de terre,vous emmène au ciel,non loin de Gournia.Et là-haut il est ecrit:''Si vous ne voulez plus être un homme et portez en vous la brutalité et de la bête,quittez vite cet endroit!''

 

Cette île ,n'est grecque que depuis 1913

C'est la plus grande des îles grecques.''Megalonissos''comme disent les cinq cent mille Crétois qui la peuplent.Avec ses 227 km de long,elle constitue une sorte de frontière-étape entre l'Europe du Sud et l'Afrique,entre mer de Crète et mer de Libye.Elle possède un centre montagneux culminant à plus de 2000 mètres des plaines fertiles au nord et de nombreuses plages.Ici est née une des premières civilisations européennes avec le palais minoens,dont les plus anciens furent édifiées vers 2700 av J.C.Longtemps dominée par les Turcs, elle n'a été rattachée à la Grèce qu'en 1913,après s'être révoltée,à maintes reprises.

 

La plus ancienne civilisation d'Europe

Le palais de Knossos

A partir de 2800 av J.C ,la Crète entre dans une période florissante qui va donner naissance à une civilisation très avancée.Le nom des minoenne,formé d'après celui du roi Minos,qui aurait régné sur l'île,lui fut donné par Sir Arthur Evans au début de notre siècle.Dès 1900,cet archéologue britannique commence des fouilles sur le site de Knossos et découvre de mombreuses salles du palais royal.La reconstitution qu'il en fera,très spectaculaire,à éde nombreuses discussions,certains lui reprochant une interprétation et une ''mise en scène'' trop personnelles  du site.Néanmoins,on peut admirer sur place et dans les musées des fresques pleines de charme qui nous renseignent sur la vie quotidienne des anciens Crétois.On pense que,le déclin de cette civilisation, est lié à l'explosion du volcan de Santorin, et à l'enorme raz de marée ,qui l'a suivi au XV siècle av J.C

 

Pratique

La meilleure saison

L'idéal est d'aborder le royaume de Minos au printemps.La seconde partie de l'automne est pluvieuse,l'hiver rigoureux en altitude.La saison courte de Pâques à la Toussaint et les périodes les plus plaisantes sont mai et fin septembre.La zone rouge vif,s'étend de la quatrième semaine de juillet jusqu'au 20 Août.Au flot des touristes étrangers,s'ajoute celui des vacanciers  grecs.Vos marges d'improvisation deviennent très faibles,à moins de s'écarter systématiquement des centres touristiques:vous êtes condamné au système ''clefs en main''.

Comment voyager

Contentez-vous d'un billet d'avion acheté conjointement avec la réservation d'une voiture [la Crète est grande,un peu moins que la Corse],le moins cher,sera le meilleur,les charters offrent les mêmes prestations.Des liaisons directes de Paris pour Héraklion existent en été seulement.La capitale crètoise,est également liée avec d'autres grandes villes françaises,est aussi vols charters directs depuis Bruxelles,Ostend,Liège,Luxembourg ,et de Genève et Bâle /Mulhouse vers la Crète[Héraklion].

La ''Parisienne''.Une fresque minoenne que l'on voit au musée archéologique d'Iraklion

Des règles simples

  • Une nuit à Iraklion

Fuyez Héraklion,hormis son Musée Archéologique.Détruite pendant la guerre,la ville est laide,chaude est bondée.Le meilleur hôtel,le Galaxy,emprunte à l'architecture d'aéroport.C'est un point de passage obligé avant ou après l'avion.Plusiers tour-opérateurs proposent à bon escient d'adjoindre une seule nuit au charter:c'est bien assez.

  • Evitez le centre-ville

Sauf a La Canee,qui compte de belles demeures anciennes,évitez pour vous loger le centre des villes.Même si vous aimez l'animation que vous trouverez surtout à Aghios Nikolaos,le Saint Trop Crètois.Il n'est pas nécessaire de se sauver très loin pour dénicher un meilleur gîte,et une vue plus séduisante.

  • Nouez des contacts avec les Crétois

Soyez pragmatique.L'écart de prix est faible entre les chambres chez l'habitant et l'hôtel.Les catégories hôtelières sont plus ou moins fiables.Entrez,parlez,les Crétois sont d'un naturel aimable et l'on trouve toujours une langue commune.Evitez les séjours qui vous immobilisent dans un hôtel unique..

  • Le droit à la flânerie

Ne cherchez pas un Guide Michelin de la Crete.Dans les tavernes,rien ne ressemble plus à une salade grecque qu'une autre salade grecque..Fiez-vous à la tranquillité du lieu,à l'amenité du patron,demandez un jeu de jacquet,sirotez lentement votre ouzo,aller à la cuisine,où vous serez le bienvenu,choisir ce qui vous tente.

  • Un livre à lire

''Les Crétois'' de Pandelis Prevelakis,éditions Gallimard [traduction du Jacques Lacarrière]

  • Un truc

Si vous aimez les poissons,me demandez pas de calamars en août,ce n'est pas la saison,on vous servirait du surgelé..Mais le rouget,et la dorade sont fameux.Aussi en été préférez les poissons frais du marché.

Un choix d'hôtels

  • De rêve:l'''Elounda Mare'' sur la baie de Mirambelou,chambres avec piscine privée.Appartient à la chaine hôtelière ''Relais et Chateaux'' le seul en Crète dans cette catégorie
  • De charme:Le ''Pandora'' à La Canée,vue sur le port pour certaines chambres et style néoclassique.
  • Familial:Le ''Nana ''à Hersonissos,hôtel village avec des bungalows
  • A la campagne :L'''Idi'' à Zaros près d'un moulin.Truites fraîches,prix doux.

Contact

GEORGES KOSTANTIS lagreceautrement@yahoo.gr
To Top