Promenades dans la ville

LE LUCABETTE

Il est une chose que vous devez toujours avoir à l'esprit en ce qui concerne la terre bénie de Grèce:ilya un mythe ancien attaché à tout,à tout lieu, à tout temple,à toute oliveraie,au moindre recoin et à la moindre particularité du paysage.Le récit de l'apparition de la colline du Lucabette au centre d'Athènes ne saurait donc faire exception à la règle.La légende raconte que la déesse Athéna,voulut que son temple sur l'Acropole soit plus près du ciel.C'est pourquoi,par une nuit d'orage, elle se rendit sur le mont Penteli pour y prendre un énorme rocher et l'installer au sommet de celui qui existait déjà.Malheuresement,deux oiseaux noirs ,s approchèrent tandis qu'elle transportait le rocher ,et lui annoncèrent de très mauvais augures. Dans sa colère et sa hâte, la déesse jeta le rocher juste au centre d' Athènes.Puis,elle oublia bien sur toute cette histoire et depuis lors,cette colline de 278m se dresse à Athènes.Et depuis lors aussi,les Athéniens anciens et modernes ,bénissent leur déesse protectrice de sa distraction, chaque fois qu'ils vont se promener sur la colline du Lucabette.Car l'endroit est vraiment splendide.

NE MANQUEZ PAS DE VOIR!!

 

L'église de Saint Georges [Aghios Georgios]

 

Ne manquez pas de voir la vue sur l'Acropole et toute la ville qui s'etend aussi jusqau'à la mer.Le Lucabette  fut toujours le refuge bien aimé des romantiques incorrigibles.Et iln'y a pas que la vue.Il y a aussi les pins et les cyprès ,les petites bancs de bois,les sentiers solitaires.Il y a aussi le théâtre

à ciel ouvert qui attire les amateurs de musique et de théâtre.Et si cela ne suffit pas,il y a encore la jolie église de Saint George  pour vous séduire.Dans l'Antiquité la colline était densément plantée et au sommet se trouvait un temple consacré à Zeus.Quand Athènes fut libérée des Turcs,le Lucabette était complètement nu:le reboisement fut entamé  en 1880 et achevéen 1915.De nos jours,la colline est couverte de pins qui embaument et de cyprès.

COMMENT VOUS Y RENDRE

Une seule route permet aux voitures d'atteindre pratiquement le sommet,mais de nombreux sentiers sont la pour y guider les marcheurs.Vous pouvez aussi emprunter le téléphérique,à l'angle des rues Aristippou et Ploutarchou.Départ tous les 10 minutes.

 

LA PLACE SYNTAGMA, LE CENTRE

Le Parlement

C'est avec la place Omonoia ,l'un des deux points de  référence de la ville.Ne vous étonnez donc pas d'entendre sans cesse citer la place Syntagma quand vous demandez votre chemin dans Athènes:Plaka,l'Acropole,la métropole d'Athènes,le Jardin National,l'église byzantine de Kapnikarea,la rue Ermou[l'une de plus commerçantes de la ville] et même la place Kolonaki,sont tous près de la place Syntagma.Le Parlement,et le Monument du Soldat Inconnu ou a lieu toutes les heures la spectaculaire relève de la guarde,se trouvent Place Syntagma.C'est le centre de toutes les activités.Les bâtiments

qui l'entourent, abritent des hôtels,des banques grecques et des ministères.C'est la également que se trouvent certains de bars et des boîtes de nuit,qui ne sont ouverts que l'  hiver.La place,ne s'endort jamais.Vous trouverez dans ses kiosques à journaux  tout ce que vous voulez,des aspirines aux souvenirs grecs,ainsi que les grands quotidiens et revues de la presse étrangère.

LE PARLEMENT [HISTOIRE]

Il se trouve sur la Place Syntagma .Destiné à être à l'origine le palais du roi Othon,premier roi de Grèce,et de la reine Amalia il fut construit en six ans

de 1836 a 1842.Georges,deuxième roi de Grèce,vécut également dans ce palais.Mais sous son règne,deux grandes incendies ravagèrent le bâtiment au point qu'il fut juge indigne de demeurer résidence royale.En 1924,le gouvernement décida d'y installer le  Parlement Hellénique.Les réparations durèrent

jusqu'en 1934.L'intérieur fut redessiné par l'architecte A.Kriezis.Le Monument du Soldat Inconnu fut installé juste devant en 1929-1930.

 

Les Evzones, La Garde

Ce monument, devant lequel les officiels grecs et étrangers déposent des gerbes lors des grandes cérémonies,est gardé jour et nuit par deux soldats d'un corps spécial les ''Evzones''.La relève de la garde,répète toputes les heures un spectacle impressionant.Vous pouvez visiter le Parlement ou sont

conservés des trésors précieux de la nation,tels la première Constitution Hellénique,et des nombreuses toiles de maîtres.Il vaut aussi la peine à visiter

la grande Bibliothèque du Parlement.

 

LA PLACE DE KOLONAKI

L'une des choses à faire quand vous vous trouvez  à Athènes,est d'aller boireun  café dans l'un des établissements de la place Kolonaki.Passer quelques heures à manger boire et discuter dans l'un de ces cafés est une étape indispensable pour les Athéniens mondains et les visiteurs étrangers qui sont du

même monde.Kolonaki offre par ailleurs quelques -unes des meilleures boutiques de la ville,quelques-uns des meilleurs kiosques et l'occassion de promenades intéressantes dans les rues animées qui l'entourent.

LA PLACE EXARCHIA

Exárcheia est situé près du centre, au nord de l'Acropole et de la place Syntagma, entre la place Omonia et le Lycabète. Il est composé d'un ensemble de petites rues aux nombreux graffitis et affiches. On peut y visiter le Musée national archéologique d'Athènes. On y trouve aussi la plupart des imprimeurs, éditeurs, libraires, disquaires, cybercafés et épiceries bio d'Athènes, ainsi que de nombreux squats, lieux autogérés et « espaces sociaux libres », comme le Nosotros et le K-Vox, situés de part et d'autre de la place Exárcheia, en forme de triangle au centre du quartier. Malgré sa petite taille, par rapport à d'autres quartiers beaucoup plus étendus et habités dans Athènes, Exarcheia est considéré comme un lieu emblématique voire mythique par ses partisans, mais très critiqué par ses détracteurs : cœur de la résistance et de la culture alternative pour les anarchistes, anti-autoritaires, gens de gauche et écologistes, ou zone de non-droit, de violences et du commerce de la drogue pour les médias de masse et le gouvernement grec. C'est à Exarcheia qu'ont commencé les émeutes en Grèce de décembre 2008, après la mort d'un adolescent de 15 ans, Alexandros Grigoropoulos (Αλέξανδρος Γρηγορόπουλος), tué par balle par un agent de police, dans une rue du quartier, le samedi 6 décembre 2008. C'est également à Exarcheia qu'a débuté le soulèvement contre la dictature des Colonels en novembre 1973, lors de la révolte étudiante de l'École Polytechnique (Politechnion) située à l'ouest du quartier et évacuée par les chars le

17 novembre 1973

.

 

LA PLACE OMONOIA OUVERTE 24 HEURES SUR 24

C'est la place qui se vante d'être''ouverte''24 heures sur 24,365 jours par an.Al'inverse de la place Syntagma,qui n'as pris d'habitude de la vie nocturne que ces dernières années,la place Omonoia est toujours restée éveillée,aussi loin que peuvent se rappeler les Athéniens.Depuis tant de temps c'est devenu une tradition.Dans la nuit du samedi,les Athéniens viennent acheter leurs journaux avant d'aller se coucher,auprès des kiosques et de bancs de la place.Omonoia est la plus ancienne place centrale de la ville moderne d'Athènes.Nul ne saurait prétendre avoir  visité la capitale grecque ,s' il n'est pas

allé,ne serait-ce qu'une fois à Omonoia,constater son animation,et d'observer la foule.Vous y trouverez aujourd'hui,tous les grands restaurants fast food  ainsi que toute la presse étrangère.Les rues Stadiou,Tritis Septembriou,Pireos,Athinas,et Aghiou Kostantinou,partent de cette place ou y aboutissent.Si vous voulez y aller ou en partir,pensez au métro;la station se situe sous la place,et c'est le moyen de transport le plus rapide.

 

LA PLACE AVISSYNIAS, LE MARCHÉ AUX PUCES

C'est la place centrale de Monastiraki,le coeur et l'âme de ce bazar pemanent,le lieu ou vraiment ,vous pouvez trouver tout et n'importe quoi.Vous entendez souvent les Athéniens à la recherche de quelque chose de rare  ou d'ancien,dire''je le trouverai sûrement à Monastiraki''.On peut découvrir

dans les boutiques des meubles anciens rares ,de très belles copies d' antiquités,aussi bien que toutes sortes d'objets de seconde main:bibliothèques,

cadres,disques,miroirs,tables,instruments de musique.Si vous avez l'intention d'acheter,venez de préférence tôt le matin,mais si vous ne voulez que vous promener,midi est la meilleure heure.Vous pourrez vous asseoir siroter un verre de vin grec,ou un ouzo accompagné d'amuses guele dans l'un des petits

bars de la place,et rêvasser en regardant les badauds.

COMMENT VOUS Y RENDRE

Vous prenez le métro la ligne no 1 ,en direction du Pirée,et vous descendez a la station ''Monastiraki''

 

LE QUARTIER DES ANAFIOTIKA

C'est un village égéen au pied de l'Acropole.Il doit son existence de la volonté de Othon  premier roi de Grèce.En effet,à son arrivée dans le pays,il décida de se construire un palais,qu'il voulut solide,et demanda donc  qui étaient les meilleurs bâtisseurs du pays.Ayant appris la renommée des habitants d'Anafi  petite  île des Cyclades,il invita les meilleurs d'entre eux à venir dans la capitale construire le palais.

 

Or il fallait bien loger les bâtisseurs le temps des travaux.Sachant qu'il s'écoulerait des années avant qu'ils ne renvoient leur  chère Anafi ,ce qui les emplissait de nostalgie,ils décidèrent de la reconstruire au pied de l'Acropole.C'est ainsi qu'ils bâtirent de petites maisons blanches dans le même style,que celui de leurs villages.

Et c'est la  qu'ils

vécurent.''Anafiotika'' signifie donc le quartier des Anafiotes,coin unique et vraiment charmant au point le plus élevé de Plaka que vous devez absolument voir.

 

LA COLLINE DE PHILOPAPPOS

 

 

Le monument de Philopappos

Quelle que soit l'heure a laquelle vous choisirez d'escalader la colline,vous en serez récompensé car votre promenade aura tous les traits d'une expérience intéressante et romantique:arbres et plantes,le monument de Philopappos peut offrir une vue splendide:non moins que le Parthénon et les glorieux monuments de l'Acropole.

     Le chemin qui mène au sommet de la colline.

Ce monument fut érigé par les Athéniens au II siècle av J-C,en l'honneur du gouverneur romain Gaius Juluis Antiochius qui s'était montre généreux envers la cité.Gaius Julius était également connu sous le surnom de Philopappos qui en traduction un peu libre ,désigne ''le petit fils bien aime de son grand père,le grand père étant en l'occurrence le dernier roi de Commagène,Antiochos IV.

A VOIR AUSSI A LA COLLINE :

L'église de  Aghios Dimitrios O Loumbardiaris

C'est une très jolie église du XVI siècle.Doit son nom Loumbardiaris ou Bombardiaris à une histoire qui remonte au XVII siècle.Le commandant turc de la garnison installée sur l'Acropole,Youssouf Aga,voulant châtier les chrétiens qui se ressemblaient la chaque année la veille de la fête du saint,ordonna de préparer le gros canon que l'on appellait''loumbarda''[bombarde],le jour de la réunion,de sorte à les tuer tous.Mais la légende dit que Dieu et Saint Démetre envoyèrent  la foudre,qui tua les artilleurs avant qu'ils aient eu le temps d'accomplir leur mission.

 

Le théâtre de Dora Stratou

Vous pourrez voir dans ce théâtre des danses populaires grecques,par la troupe de Dora Stratou.

 

LE QUARTIER DE PLAKA

Des vos premiers pas dans les étroites ruelles dallées,vous aurez l'impression de faire un voyage dans le temps.C'est la région la plus ancienne et grâce aux restaurations d'immeubles au cours de ces dernières années.la plus pittoresque d'Athènes.Vous serez charmé par la beauté et les couleurs des demeures néoclassiques,par l'architecture,par les petits jardins amoureusement entretenus,par la grâce et toute l'atmosphère de ce quartier.A Plaka,

même l'air que l'on respire est différent,plus léger,plus pur,imprégné de parfums,comme un don des dieux.Quand vous aurez décidé de faire le tour du quartier,veillez a vous munir d'une carte car c'est un labyrinthe et vous pourrez vous  sentir perdu, dans toutes ses ruelles étroites et ombragées.Aucune  raison de vous inquiéter car il est très facile de s'y orienter:vers le haut se trouve l'Acropole,et vers le bas la place de Syntagma et le quartier de Monastiraki.

LA PLACE DE ''PHILOMOUSOU ETAIREIAS''

La place centrale de Plaka doit son nom à la société Amie  des Muses [les neufs muses étant les neuf divinités protectrices des arts] fondée en 1813.Elle avait pour but d'encourager les études grecques et la protection des trésors archéologiques d'Athènes.Vous trouverez cette place au croissement des rues Kidathinaion.Pharmaki,Olympiou Dios et Angelou Geronta..Elle est couverte de cafés ,restaurants,bars et boîtes de nuit.Vous y trouverez de nombreux magasins de souvenirs ou acheter des miniatures en copies d'oeuvres universellement connus de l'art grec.

 

Monastiráki

Monastiráki (en grec : Μοναστηράκι) est un quartier et une des places de la vieille ville d'Athènes en Grèce

Elle est célèbre pour son marché aux puces. Elle est aussi un lieu d'achats de reproductions d'antiquités et de pièces de monnaies. Les rues principales du quartier donnant sur la place sont les rues Pandrossou et Adrianou.

Sous la place se trouve la station de métro Monastiráki.

Contact

GEORGES KOSTANTIS lagreceautrement@yahoo.gr
To Top